Covid-19 : seuls 3,1 % des Français ont téléchargé l’application StopCovid

Plusieurs pays ont déployé des applications de suivi de contact pour encadrer le déconfinement de la population et le retour à la normale, dont la France avec StopCovid. Cependant, comparativement à plusieurs autres pays, l’enthousiasme de la population pour StopCovid est très faible. Selon une étude récente de Sensor Tower, c’est seulement 3,1 % des Français qui ont téléchargé l’application. C’est un pourcentage extrêmement faible par rapport aux chiffres annoncés par les études sur le nombre de personnes prêtes à installer l’application réalisées avant le lancement de StopCovid.

Globalement, les applications de suivi de contact n’ont pas rencontré le succès que plusieurs études ont prédit. L’étude de Sensor Tower a révélé que les applications de recherche de contacts ont atteint seulement 9 % d’adoption dans les 13 pays les plus peuplés du monde depuis leur arrivée en mars dernier. En effet, l’analyse de Sensor Tower s’est concentrée sur les applications de suivi de contacts approuvées par le gouvernement dans 13 pays de 20 millions d’habitants ou plus : Australie, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Pérou, Philippines.

Il y a aussi l’Arabie Saoudite, Thaïlande, Turquie et Vietnam. Et en ce qui concerne le taux d’adoption, l’entreprise s’est basée sur les estimations démographiques actuelles des Nations Unies (UN) pour les résidents de ces pays âgés de 14 ans et plus. Les chiffres de population n’excluent pas les résidents n’ayant pas accès aux smartphones. Ainsi, sur une population combinée de près de 1,9 milliard de résidents, la société estime qu’environ 173 millions de personnes dans ces 13 pays ont téléchargé une application de suivi de contacts approuvée par le gouvernement.

Si l’on veut essayer de classer ces pays selon le taux d’adoption, c’est l’Australie qui arrive en tête avec COVIDSafe. L’application a obtenu le taux d’adoption le plus élevé du groupe, soit environ 4,5 millions d’installations uniques sur l’App Store et Google Play depuis son lancement fin avril. Ce chiffre représente 21,6 % de la population du pays. Les autres pays dans le top 5 des taux de téléchargement les plus élevés sont respectivement la Turquie (17,3 %), l’Allemagne (14,4 %), l’Inde (12,5 %) et l’Italie avec 7,2 %. La France quant à elle se classe à la 9e position avec ses 3,1 %.

StopCovid affiche en effet un taux d’adoption nettement inférieur à celui prévu par certaines études. C’est le cas de l’étude menée en mars par une équipe de recherche de l’université britannique d’Oxford qui travaille sur ce type d’application. Sur 1000 Français interrogés (possédant tous un smartphone), l’étude a rapporté que 48 % étaient prêtes à l’installer « sans aucun doute » et environ 31 % à le faire « probablement », un pourcentage qui n’évolue guère avec l’âge. L’étude estime qu’environ huit personnes sur dix envisagent donc directement d’installer une telle application.

Environ 2/3 d’entre elles ont déclaré être prêtes à l’installer si une infection se déclenchait dans leur entourage. De plus, le même nombre de personnes est d’avis pour que l’application s’installe automatiquement sur leurs smartphones. Cependant, ce n’est pas du tout le paysage actuel que révèle le sondage de Sensor Tower. C’est également un taux très faible par rapport à certains pays limitrophes de l’Hexagone. En Suisse par exemple, plusieurs médias locaux ont indiqué que SwissCovid a atteint un taux de téléchargement de 20 %, un taux qu’ils jugent faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *